mercredi 6 octobre 2010

Tour de la presqu'ile Malraux : l'un des quatre chantiers d'envergure pour "connecter Strasbourg sur le Rhin"


La volonté de Roland Ries, sénateur-maire de Strasbourg : renforcer l'axe Strasbourg-Kehl. Ce « très vieux » projet, porté en son temps par l'ancien maire emblématique de la ville, Pierre Pflimlin, se compose de différents chantiers (dans quatre secteurs) qui seront lancés quasi-simultanément. Et ce, dès 2011 : depuis le secteur du Heyritz (livré en 2013) jusqu’à la cour douanière, au-delà du Rhin (début des travaux d’aménagement des rives du Rhin dès 2013).
Celui qui nous intéresse plus particulièrement est celui du Heyritz. L'axe passe par la presqu’île André-Malraux, ancienne friche portuaire, qui sera amenée à devenir « un nouveau lieu de vie, emblème du renouveau de Strasbourg », précise Roland Ries, avec en particulier « une tour signal, témoignage d’une ville compacte ». Hauteur estimée : 100 mètres. Deux projets concurrents sont en lice : ils ont été présentés fin septembre à la foire européenne, ainsi que sur un bateau amarré sur le site de la presqu’île. La concertation publique a été rapide puisqu’avant la fin septembre, le choix de l’investisseur – Bouygues (projet du bas) ou Icade (projet du haut)devait être effectué. Mais pour l'heure le choix n'a finalement pas encore été fait. Ce qu'il en ressort pour l'instant lorsqu'on lit les blogs d'habitants et de la presse quotidienne régionale, c'est une préférence pour la tour Bouygues ainsi qu'un goût plus prononcé pour la restauration de l'entrepôt par Icade (le projet comporte en effet la réhabilitation des anciens bâtiments Seegmuller).
Je suis pour ma part en faveur du projet qui respecte le mieux l'esprit de cette ancienne friche portuaire car les habitants s'y identifieront d'autant plus facilement. Des inspirations sont à aller chercher du côté d'autres villes portuaires et notamment Rotterdam dont le réaménagement depuis le port historique (de la taille de la fiche portuaire) jusqu'au pont Gütenberg est un modèle du genre.

Le tram comme lien physique. Cet axe passe enfin par les projets immobiliers des secteurs Danube (livrés à partir de 2013) et Bruckhof (livrés fin 2011), et enfin le Port-du-Rhin, avec ses réhabilitations, son nouveau quartier sur l’îlot Mercure (travaux de 2011 à 2013) et la Porte-de-France sur la rive du Rhin. Le lien physique entre tous ces secteurs étant le tramway, qui va précéder l’urbanisation et qui file jusqu’à Kehl. Il sera livré fin 2013 pour le Port-du-Rhin et en 2014 pour Kehl.