mardi 26 octobre 2010

La Bretagne développe ses capacités d'auto-production énergétiques...


...en ayant recours à une centrale thermique au gaz. L'enjeu est de taille car la Bretagne ne produit que 8% du total de sa consommation énergétique. Elle est donc en proie à des coupures électriques de grande ampleur. Le conseil régional a accepté à la quasi unanimité le principe de construction d'une centrale au gaz produisant 450 mégawatts. "Une solution du passé", résume Guy Hascoët (Europe Écologie). Pure pragmatisme ou virage à 180° par rapport au programme de centrales issues des énergies renouvelables ? L'avenir le dira.