mardi 26 octobre 2010

Des 'chaussettes vertes' au pied des pylones électriques


En zone cultivée, la faune sauvage manque souvent de refuges. La fédération des chasseurs des Yvelines, Val d'Oise et Essonne ont décidé de planter des bouquets d’arbustes au pied de ses pylônes électriques. Ces buissons permettent aux animaux de trouver couvert et alimentation. Véritables « chaussettes vertes » aux pieds des pylônes, cette végétation volontairement conservée plus dense contribue à préserver la biodiversité animale.
Cette démarche constitue la deuxième déclinaison en Ile-de-France de la convention nationale signée en 2008 entre RTE et la Fédération Nationale des Chasseurs pour assurer une gestion raisonnée des terrains sous les lignes haute tension en faveur de la faune et de la flore sauvage.