mardi 19 octobre 2010

Les magasins COOP renforcent dans l'urgence leur collaboration avec les communes


C'est une expérience pilote que le premier distributeur alsacien va passer avec les municipalités de Lauterbourg, Pulversheim et de Staffelfelden. Pour remettre les événements dans leur contexte, COOP va fermer onze points de vente et, c'est à noter, sans licenciement. Pour l'heure, l'expérimentation se borne à aménager les horaires d’ouverture, sensibiliser les habitants et les élus. La patron de COOP se laisse jusqu’au début de l’année prochaine pour décider de l’avenir de ces trois sites.
Dans le même temps COOP prévoit de construire un nouvel hypermarché à Bouxwiller, dans le Bas-Rhin, ce qui permettrait la création de 80 emplois. La stratégie de COOP est donc claire : privilégier le modèle de l'hypermarché a priori plus rentable que celui d'une répartition des points de vente.

Pourquoi ne pas aller plus loin dans la coopération avec les communes ? Le bistrot de pays a par exemple montré le succès du modèle, fondé sur une collaboration étroite entre la mairie, le gérant et les habitants. Ces bistrots sont davantage que de simples cafés. Ce sont également des lieux de rencontre et de convivialité, qui constituent souvent l'unique lieu d'animation d'un village. Les habitants se l'approprient le plus souvent et y organisent de mini-festivals, concerts, rencontres dominicales autour d'un buffet et d'animations pour les jeunes et moins jeunes. Le plus souvent, il n'y a d'ailleurs pas assez de personnel pour répondre à la demande. Pourquoi ne pas adapter ce modèle pour les magasins d'alimentation et les faire évoluer vers autre chose que de simple points d'approvisionnement. Mais cela demande de l'imagination et un élu qui se mobilise, mobilise les habitants et l'acteur économique. Ce revirement de COOP est d'autant plus étonnant que toutes les grandes chaines de distribution recentrent leurs points de vente dans les centre villes. Assurément il existe une voie intermédiaire pour COOP, mais qui demande une mobilisation qui va au-delà des dirigeants.