vendredi 15 octobre 2010

Antilia House a finalement vu le jour


C'est l'histoire d'un projet démentiel qui est né il y a deux ans par le rachat d'un immeuble ; un projet à 1 milliard de dollars qui chrystallise les paradoxes d'un système et le cynisme de Mukesh Ambani, Indien de son état, vivant à Mumbai et accessoirement 4è fortune privée au monde. Cet immeuble aux dimensions démesurées (173 mètres, 27 étages) n'a que pour but d'héberger sa femme, ses trois enfants et lui-même. Il est composé des appartements de la famille et des amis, d'un jardin suspendu, d'une piscine, d'un centre de remise en forme, d'un théâtre et de trois plate-formes pour hélicoptère (il ne s'agirait pas de croiser les gens en bas). Mumbai est l'une des villes les plus denses au monde qui concentre une extrême pauvreté. Savoir que les membres de cette famille se pavannent dans cette résidence à quelques mètres de miséreux est d'une indescence qui porte le cynisme à un niveau sans doute jamais atteint. Mumbai a notamment pour projet de concevoir un cimetière vertical (une tour) pour s'affranchir des problèmes de densité. Un face à face tragique, assurément. Vu sur Inhabitat