jeudi 7 octobre 2010

Les viticulteurs français passent au bio


Entre 2008 et 2009, le nombre d'exploitations bio a augmenté de plus de 30%, selon l'Agence Bio. Cela représente 3.024 exploitations et une augmentation de 39% des surfaces en mode de production biologique. Les trois principales régions viticoles qui regroupent plus des deux tiers des surfaces engagées dans le bio sont le Languedoc-Roussillon (12.661 ha, +52 % sur 2008), Provence-Alpes-Côte d'Azur (8.981 ha, +35 %) et l'Aquitaine (5.464 ha, +45 %). La « conversion » dure trois ans.