mercredi 8 septembre 2010

Une architecte vient habiter le quartier qu'elle réhabilite à Boulogne sur mer


Quoi de mieux pour un architecte que de venir habiter le quartier qu'il doit réhabiliter. C'est ce qu'a fait Sophie Ricard dans le quartier du Chemin Vert (ou plus exactement les rues Delacroix et Molinet qui comptent une soixante de maisons) à Boulogne sur Mer, dans le nord de la France. « Je pense que l'architecture se fait sur le terrain », explique Sophie. Mais l'originalité de l'initiative ne s'arrête pas là. Le bâtiment attenant au domicile de l'architecte, dont la pendaison de crémaillère a eu lieu au début de l'été, sert de maison commune pour expliquer le projet de rénovation aux habitants et pour les impliquer très concrètement aux processus de rénovation. L'autre originalité de ce chantier de réhabilitation est la participation active des habitants aux travaux car ils ont un attachement très profond à leur maison. L'implication des habitants est ressentie de manière si postivive que la maison commune est même devenue le point central de rencontre entre les habitants, et ce bien au-delà des deux rues concernées.