mardi 7 septembre 2010

Un tri des déchets...ultra-sélectif


Il s'agit du procédé issu de la technologie TITECH. La plupart des déchets est composée d'une multitude de matières premières et de produits chimiques plus ou moins complexes à fabriquer et plus ou moins chers à la revente. Par exemple, le PET, plastique qui sert notamment aux bouteilles, coûte 800€/tonne contre 200€/tonne pour un vulgaire plastique.
La technologie TITECH se fonde sur l'imagerie par transmission de rayons X, qui permet l'identification et la séparation à un niveau atomique des différents composants d'un déchet (depuis les composants ferreux et non-ferreux jusqu'aux produits chimiques).
Si le marché de la collecte des déchets est en phase de stagnation, voire en baisse (nous rejetons de moins en moins de déchets par habitant et par an), par contre celui du tri et de la valorisation des déchets n'en est qu'à ses balbutiements.