mercredi 8 septembre 2010

La chaleur des usagers de la RATP pour chauffer des HLM


Chaque usager du métro parisien génère en moyenne 100 watts d'énergie en se déplaçant et en attendant la rame de métro. Cette chaleur combinée à celle dégagée par la chaleur du frottement des trains sur les rails font que la température de la station Rambuteau est comprise entre 14 et 20°C tout au long de l'année. Un projet de construction d'HLM du centre de Paris Paris va ainsi capter la chaleur issue du métro, un peu sur le même principe que la géothermie, pour chauffer 17 appartements, annonce Paris Habitat, premier bailleur social de la capitale française. Ce système sera couplé au système de chauffage urbain, alimenté notamment par l'incinération des ordures ménagères.