samedi 4 septembre 2010

L'habitat kangourou, comment ça marche ?


L'idée est simple : une personne agée héberge une famille immigrée en échange d'une aide à la maison (course, ménage...) et d'un loyer modique. Cette formule d’habitat simple et efficace permet aux personnes âgées de mieux vivre chez elles grâce à un voisinage bienveillant. Les familles, le plus souvent précarisées, échappent à des logements insalubres aux loyers déraisonables. Ce mode d'habitat s'est pour l'heure essentiellement développé en Belgique. À Bruxelles, l'association Le Foyer a ouvert une maison pour les femmes seules avec enfants baptisée « Dar Al Amal », « La Maison de l’Espoir ». Il s’agit de deux maisons aménagées en deux appartements chacune, où résident une personne âgée et une famille.