mercredi 22 septembre 2010

Les nouvelles stations de métro peinent à trouver des usagers à Marseille


Il est étonnant d'entendre de manière récurente le même discours de la part de certains acteurs publics. "On a réalisé un très bel équipement pour les habitants mais ils ne sont pas satisfaits et ça ne fonctionne pas". Dernier exemple en date l'extension de la ligne de métro n°1 à Marseille, destiné aux habitants des quartiers est de la ville. Un peu plus de quatre mois après leur inauguration, les quatre stations Blancarde, Louis Armand, Saint-Barnabé et La Fourragère enregistrent, au quotidien, un nombre d'usagers nettement inférieur aux prévisions de la RTM, opérateur local. "On avait placé la barre à 15000 voyageurs par jour, pour les quatre stations, explique un cadre, mais on peine à atteindre les 5000."
Un métro délaissé, comme l'est le tramway entre la Blancarde et les Caillols, dans... le même secteur (le 11e-12e). Ce qui accroît le malaise.