samedi 25 septembre 2010

Psychodrame éolien


Jeudi après-midi dernier, le ras-le-bol a atteint son comble à Saâles dans les Vosges(France). Jean Vogel, maire de la commune, et d'autres élus, avaient invité les opposants au projet d'installation de dix éoliennes sur le plateau de Belfays, à venir visiter le site concerné. Mais les opposants au projet n'ont pas répondu à l'invitation des élus. Grosse colère des maires invitants.
Se pose bien entendu la qualité du dialogue et de la concertation entre les élus, les représentants des habitants et les entreprises. Parent pauvre des projets d'aménagement, la concertation est vécue comme une plaie par les élus et les acteurs économiques, surs de leur bon droit et des avantages indéniables apportés aux habitants. La résolution des problèmes passe le plus souvent par une implication des habitants très en amont des projets, par une écoute de leurs besoins réels et par l'élaboration de solutions conçues entre élus, professionnels et habitants, à partir de pistes conçues par les professionnels, puis nourris par les habitants.


Le projet de dix éoliennes sur le plateau de Belfays est porté par les communes de Saâles, La Grande Fosse, Chatas, Ban de Sapt, Grandrupt et Saint Stail. Le développeur est EDF Energies nouvelles. Une éolienne serait propriété des collectivités locales et une serait en actionnariat populaire.