jeudi 8 septembre 2011

"Place au changement" à St-Etienne, quelle bouffée d'oxygène démocratique !


















A la suite du concours "défrichez là" organisé par l’Etablissement Public d’Aménagement de Saint Etienne (EPASE) au mois de mars 2011, le Collectif etc a supervisé du 14 au 31 juillet dernier la transformation participative d’un terrain vague en un espace public temporaire à Saint-Etienne, à l'angle de la rue Cugnot et de la rue Ferdinand. Le Collectif etc défend l'idée de la capacité créative des citoyens. Le projet se veut une étape préliminaire dans le processus de création d’un bâtiment. L’idée est de dessiner au sol un plan fictif des futurs logements, tout en le représentanten coupe. Cet ensemble permet de se projeter dans le volume virtuel du futur immeuble, dont le lancement de l’étude est prévu dans quelques années.



Trois familles d’ateliers ouverts au public ont été mis en place :

- un atelier de menuiserie, pour construire l’ensemble du mobilier urbain.

- un atelier d’art urbain, mettant en scène le pignon et les immeubles murés attenant au site.

- un atelier jardinage, avec la réalisation de l’espace vert central et d’un jardin partagé.



Le Collectif etc croit aussi au prétexte du chantier pour échanger. Ainsi ils ont organisé l’intervention d’artistes, de musiciens, de circassiens, des projections de films ou des concours de boules, des cours de tango et des tables rondes, le tout ouvert à tous et bien sur gratuit.Un blog est en ligne, illustrant la vie du chantier au jour le jour http://www.placeauchangement.fr/. Aujourd’hui, le chantier est terminé. Une cuve à eau est disponible et des habitants se sont mobilisés pour s’occuper du jardin et d’organiser de nouveaux évènements. Et en novembre prochain, le Collectif etc reviendra pour les accompagner dans la plantation d’arbres sur le site...



Il s'agit d'une initiative admirable car elle intègre la dimension sociale à la durée du projet d'aménagement (plusieurs années). Elle renforce le sentiment d'appropriation du futur espace aménagé, elle valorise les habitants. Un projet qu'à coup sur Patrick Bouchain ne renierait pas. Pourquoi ne pas dupliquer cette initiative sur d'autres futurs chantiers en cours et à venir ? Pourquoi ne pas s'en inspirer pour le Grand Paris dont les premiers projets ne sortiront pas de terre avant 2018-2020 ?