vendredi 28 janvier 2011

Centrale énergétique par BIG : changer notre rapport à la production d'énergie, à la gestion des déchets






Le cabinet d'architecte BIG vient de remporter le concours d'architecte de la nouvelle station de gestion des déchets et de transformation en énergie (waste to power plant) de Copenhague et c'est à une mini-révolution culturelle qu'il nous invite, en changeant notre perception de ce type d'équipement, jusque là refoulé loin des centres urbains (merci à se sujet à anne-valérie Goulard de la lyonnaise des eaux pour ses explications limpides) :

- permettre aux enfants de visiter cet équipement est une fantastique initiative pour leur permettre de se l'approprier au même titre qu'une bibliothèque ou un cinéma (il y a du Patrick Bouchain là-dedans) et développer des comportements en phase avec celui-ci (réflexe du tri sélectif, d'un réglage du chauffage raisonné...)

- illuminer les vapeurs de fumée -non nocives- par une lumière laser verte relève de la quasi oeuvre d'art (tiens tiens ça me rappelle quelque chose). À chaque tonne de CO2 relâché dans l'atmosphère, la cheminée produira un anneau de fumée de 30 cm de diamètre, qui sera éclairé la nuit par un rayon lumineux spécifique. Il s'agit d'un signal d'avertissement pour rendre les habitants plus conscients de la consommation d'énergie et des problèmes écologiques.

- installer une piste de ski sur la centrale renforce l'appropriation de l'équipement par tous

Evidemment, arriver à ce résultat demande une concertation poussée auprès de la population, des acteurs institutionnels qui jouent pleinement leur rôle, des industriels qui puissent déployer des technologies innovantes.