lundi 31 octobre 2011

Les énergies vertes en quête de symbôle






Voici l'une des deux propositions de NL Architects dans le cadre de la compétitition internationale de Taiwan sur les gratte-ciels. Le cabinet s'est attaché à explorer les notions d'énergie renouvelable et tour de grande hauteur, le tout dans un souci d'esthétique pour s'intégrer à la ville constituée. La tour est à la fois productrice d'énergie propre et un lieu visité par les touristes. Une reconversion possible pour la Tour Eiffel ? La conversion de nos économies vers l'économie verte a en effet besoin de symbôles. Comme le fut en son temps la Tour Eiffel, symbôle de la "fée électrique" naissante.