lundi 24 octobre 2011

La Ville hybride porte la mutation dans ses gènes





La Ville hybride est réversible, modulaire. En voici une nouvelle illustration avec ce projet de Christos Koukis du département d'architecture de l'université de Patras. Metaplasia du grec ‘μετάπλασις’ (mĕ-tap′lă-sis) signifie changer de forme. Aujourd'hui il s'agit d'un stade, mais plus tard, en fonction du contexte local, ce projet sera capable de muter.