vendredi 15 avril 2011

Les panneaux photovoltaïques déjà obsolètes ?


C'est en tout cas le sens de la découverte de deux chercheurs de l'université du Michigan. Stephen Rand et William Fisher ont découvert que la lumière portée à une certaine intensité à travers le verre, crée des champs magnétiques hyper conducteurs (mettant ainsi au rebus les panneaux photovoltaïques bourrés de semi-conducteurs, hyper consommateurs de matières premières rares ; c'est en effet un des paradoxes de l'économie verte : elle contribue largement à la disparition de certaines matières premières).