jeudi 24 mars 2011

Des réserves naturelles au pouvoir politique quasi-magique

La zone démilitarisée qui sépare la Corée du Nord de la Corée du Sud tout au long de la frontière sur deux kilomètres de large depuis 1950 est revenue à un état quasi sauvage. Elle abrite des centaines d'espèces qui n'ont plus aucun contact avec les hommes. L'idée est de disposer tout au long de cette zone des édifices intitulées Barbe-wire, sortes de mini réserves naturelles, symbole d'un pays réunifié. Curieux non ?!