mercredi 15 décembre 2010

Les Rubans du développement durable 2010 : de l'excellent...et une fausse note


La remise des prix des 'rubans du développement durable' s'est déroulée hier au Conseil d'Etat à Paris. L'idée est de distinguer les teritoires pour leurs politiques globales et concrètes de développement durable (tant en termes d'écologie industrielle comme le rappelait Pierre Moscovici, que de gouvernance locale ou de préservation de la biodiversité). Les territoires récompensées :
- Bras-Panon (la Réunion)
- Carquefou (Loire-Atlantique)
- Colmar (Haut-Rhin)
- Créon (Gironde)
- Haubourdin(Nord)
- Lille (Nord)
- Mellé (Ille-et-Vilaine)
- Orléans (Loiret)
- Pays de Montbéliard (Doubs)
- région de Franche-Comté

J'ai beaucoup apprécié :
- la politique de préservation de la biodiversité de Mellé, davantage axée sur la mise en réseau des acteurs que sur les moyens financiers
- la personnalité de Jean-Marie Darmian, ex instit' et journaliste très axé sur la dimension pédagogique de sa mission d'élu
- le bon sens du maire d'Haubourdin, qui fait preuve d'un pragmatisme terriblement efficace
- l'originalité de la démarche de gouvernance de Lille qui a crée un parlement local composé des différents acteurs directement et indirectement concernés par les projets d'aménagement
- la démarche génétiquement démocratique du maire de Colmar

J'ai moins aimé :
- la démarche de Bordeaux orientée 'préservation des petits oiseaux'