mardi 8 novembre 2011

"La vie est belle" de Capra version archi


Certaines compétitions ne méritent pas d'être perdues. Il est d'ailleurs curieux de penser que si certaines propositions avaient été retenues, elles auraient a minima changer notre vision de la ville a maxima modifier le cour de nos existences. C'est le cas avec la proposition non retenue de BIG pour le Mémorial de la liberté et de l'unité allemande de Berlin (située sur la Schloßplatz sur l'île du musée non loin du Parlement), commémorant la chute du mur en 1989, séparant Berlin Est de Berlin Ouest. BIG s'est sans doute inspiré de la coupole du Parlement dans laquelle on peut déambuler et faire quelque part sa propre expérience de la démocratie. Là il s'agit d'éprouver un autre sentiment : celui de fraternité. La proposition gagnante a certainement dûe être encore plus ambitieuse. Enfin je l'espère.