jeudi 31 octobre 2013

"Les plateaux" à la friche belle de mai : modèle hybride de conception et de réalisation (par Construire)






A la Friche belle de mai, chacun habite chez soi et pourtant chacun n’existe qu’au milieu des autres. Cette mise en commun d’espaces et d’activités partagées par des artistes ou des équipes qui tous occupent pourtant leur propre lieu est caractéristique de cette coopérative comme il en existe peu.
Le nouveau pôle des Arts de la scène, baptisé « Les Plateaux », a vocation à fonctionner de la même manière : mis à la disposition de différents utilisateurs, il ne comporte que des espaces partagés : salles de répétitions et de représentation, dégagements de scène, loges, locaux techniques.

A la croisée de deux rues couvertes publiques, Les Plateaux s’installent en plein coeur des anciens locaux industriels de la Friche la belle de Mai, de plain pied, à proximité du restaurant des « grandes tables ». La dalle existante a simplement été percée pour offrir les hauteurs nécessaires aux espaces scéniques et remplacée par une charpente en bois qui supporte une couverture à trois pentes émergeant progressivement au dessus des volumes existants pour terminer en balcon sur la ville.
Les deux salles, qui communiquent entre elles, partagent matériel, espaces techniques et loges, répondent à des demandes très différentes : la grande salle de 372 places avec un gradin fixe et un plateau de 18 mètres d’ouverture est essentiellement utilisée comme lieu de diffusion ; la plus petite, qui comporte 150 places réparties sur un gradin rétractable, peut dégager un plateau de répétition, ou une salle de concert, de 320 m2.
Dialoguant avec le nouvel espace du Panorama, les Plateaux viennent créer une seconde façade à son immense terrasse. Le jeu d’ombre des tôles nervurées gris anthracite (façades et couvertures latérales) et de la membrane de la couverture principale souligne les arêtes franches de cette forme singulière mais modeste. Côté ville, un grand fronton bardé en planches de bois brulé abrite le foyer de la petite salle et un balcon haut perché pour les loges.
A l’intérieur, le mouvement des charpentes bois, les ondulations de l’abat-son, les panneaux du gradin et le jeu des planches d’habillage procurent un grand confort visuel et acoustique.

Ce chantier exceptionnellement court a été rendu possible grâce à une permanence conjointe de la maîtrise d’ouvrage et de la maîtrise d’oeuvre sur le chantier. C’est par cette présence que les entreprises ont pu avoir immédiatement les réponses et que les obstacles à l’avancement ont pu être écartés. Durant le chantier des Plateaux, la permanence a également permis d’ouvrir le chantier au public avec des visites guidées ou l’organisation de moments festifs pendant les travaux (pièce de théâtre du 48h chrono, soirée DJ de fin de charpente).

Photos © Cyril Weiner

Programme:
Grand plateau : 372 places assises. Plateau de 18 m d’ouverture par 14 m de profondeur. Hauteur sous perches 11 m. Foyer 110 m²
Petit plateau : 150 places assises sur un gradin rétractable ou 900 personnes debout. Plateau dégagé de 320 m². Hauteur sous perches 10 m. Foyer 55 m². Loges 250 m². Aire de service et stockage spectacle 210 m²
Dimensions :
Surface dans oeuvre : 1860 m²
Longueur : 56 m, Largeur : 19 m, Hauteur au faîtage : 18 m