mercredi 25 juillet 2012

Mademoiselle Maurice





Mademoiselle Maurice : "ces installations urbaines, éphémères et non dégradantes, composées de centaines de pliages en origamis apparaissent dans la ville de manière ultra visible et incontournable, de par leur surface mais surtout leur couleur vive. Cette série m’a entre autre été inspirée par mon année au Japon et par les événements marquants du 11 mars 2011 qui provoquèrent entre autre l’explosion de la centrale de Fukushima alors que j’étais encore là-bas. Suite à ces événements puis quelques lecture, je décidai de participer à ma manière à l’hommage rendu depuis des décennies à Sadako Sasaki et d’ajouter à cela ma considération pour le peuple nippon".