vendredi 30 juillet 2010

52% des entreprises déclarent ne pas vouloir investir dans le développement durable


C'est ce que révèle un sondage de l'institut BVA. A noter que les secteurs les plus enclins à investir sont ceux qui sont soumis aux réglementations les plus incitatives (agriculture et BTP). « Cela montre que le développement durable est sans doute pris avant tout dans son acceptation environnementale, ces secteurs étant plus que les autres soumis à des obligations ou à de fortes incitations en la matière (utilisation d'engrais, émission de gaz à effet de serre notamment) », fait remarquer l'institut de sondages.